isocomble-logologo-isotextil-minilogo-isocomble-simplelogo-isotextilrecyclesummer-winter

Que faire pour dépenser moins d’énergie dans votre maison ?

Que faire pour dépenser moins d’énergie dans votre maison ?

Dans un objectif de réduction des coûts et de consommation d’énergie dans votre logement, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous avez la possibilité de renouveler votre équipement, comme par exemple vos fenêtres ou encore votre chaudière… Or, Changer ses fenêtres atténue l’effet de paroi froide mais va uniquement réduire votre consommation de 10% à 13%… Quant au changement de chaudière ou la mise en place de panneaux solaires ou de toute autre installation relative aux énergies renouvelables, ces dernières ne seront utiles pour votre portefeuille et la planète à la seule condition que votre habitation soit bien isolée. Sans cela, cela reviendrait à remplir un pot percé… L’investissement prioritaire, mais aussi (et ce n’est pas un détail) le plus rentable, reste encore l’isolation thermique de votre logement.

 

Dans le cas d’une construction neuve, le processus d’isolation est relativement simple : l’ensemble des parois peut être isolé facilement afin d’obtenir des performances énergétiques optimales.

En revanche, dans le cadre d’une rénovation, il n’est pas toujours possible de revoir totalement la qualité de l’enveloppe du bâtiment. Il faut alors cibler les zones responsables des plus importantes déperditions de chaleur. Quelles sont alors les cibles prioritaires ?

Dans un bâtiment peu ou mal isolé, 75% des déperditions de chaleur proviennent des parois, et notamment de la toiture. L’isolation des combles est donc une priorité ! On peut également considérer que l’isolation thermique des portes et fenêtres vient après celle des sols…

Notre ordre des priorités dans le cadre de la transition énergétique de votre logement :

  • l’isolation de la toiture et des combles perdus
  • le changement de chaudière
  • le changement ou le complément d’énergie avec des énergies renouvelables
  • la ventilation
  • l’isolation des parois (murs, planchers et plafonds)
  • le changement des fenêtres et portes

 

Petit bémol à cette généralisation des travaux à entreprendre : l’isolation d’un logement en rénovation doit avant tout s’appuyer sur des possibilités réelles et faciles à mettre en place. Exemple : alors que les sols sont à l’origine de plus de perte de chaleur que les fenêtres et les portes, il peut parfois être plus simple de les remplacer plutôt que d’isoler les sols du logement… Rien ne remplace un bon diagnostic énergétique, alors ne vous en privez pas !!

 

Pour tout renseignement de la part de nos experts ISOcomble, nous vous invitons à nous contacter et prendre RDV pour un audit ou vous faire établir un devis d’isolation de vos combles perdus !